Artistes de la catégorie 'Chanson française' ↓

Alexandra Gatica

“Le tempérament de la Chilienne ardente crève la scène par son sens de l’humour à toutes épreuves et son authenticité. Ce que nous donne à voir cette chanteuse est émouvant, arraché, à travers une interprétation haut de gamme. Elle parle et vit avec le public son émotion musicale sans jamais le lâcher. Une petite part d’âme volatile et légère voyage dans sa voix, dans ses jaillissements sauvages.” QUEJ’ADORE.COM

Alexandra Gatica vous invite hors du temps, loin du tumulte. Laissez-vous faire. De sa voix chaude et envoutante, elle vous embarque pour un voyage de Paris à Santiago du Chili, sa terre natale, comme elle longue silhouette rivée d’eau et de reliefs, qui, comme elle, tremble souvent, se noie parfois, et brûle aussi. Au cours de la traversée, on se chante, des secrets, des histoires d’amour, d’amis, des  récits de voyage,des photographies… Les personnages défilent, comme au cinéma, et l’on rit souvent, ici, de l’absurdité de  la vie. A la fois drôle et touchante, elle chante pour vous, rien que pour vous. Plus  rien n’existe autour. Vous y croiserez des reines, des fous, des anges, des loups garous et le désert d’Atacama. Rien que ça. Après avoir chanté pour différents groupes, notamment le 26 PINEL, elle livre maintenant ses chansons à elle, nées de la nécessité d’écrire ses propres textes et musiques, en français et en espagnol, forte de ses rencontres et de son histoire.

A propos de son dernier album
Gatica, à l’image de sa Terre natale, le Chili, longue silhouette aux reliefs tourmentés, tremble souvent, sombre et flambe aussi parfois. En français ou en espagnol, son chant profond vibre au gré de ses humeurs latines. Les personnages défilent, comme au cinéma ou au théâtre, d’où elle vient, sources d’inspiration inépuisables. Dans “le Retour de la Reine”, on croise des rois déchus et des reines émancipées… “Vois, comme j’ai belle allure, j’ai pansé mes blessures, altière et fière de moi, le vent m’emporte loin de toi, tu vois..” Se devinent quelques mythes ou légendes non identifies. “Et la forêt s’est embrasée, la Terre a même un peu tremblé, et du confins du Nord jusqu’aux rives salées…” (Il lui disait) Le titre “Mon cher amour” fait écho au “Cher amour” de Bernard Giraudeau, qui visita le Nord du Chili avec l’artiste chilien Osvaldo Torres, emprisonné plusieurs fois pendant la dictature. “ Se abrio un mar de recuerdos”, “une mer de souvenirs s’est ouverte” a écrit ce même Osvaldo Torres à l’écoute de ce titre. L’espagnol sa langue natale pour la tendresse et la nostagie “ Ojitos negros”, et pour une déclaration d’amour à Valparaiso, cité chargée d’histoire ancrée face à l’Océan Pacifique, qui subit les pires assauts naturels: incendies, tsunami, tremblements de Terre, (Quebradas) comme pour répondre à son histoire familiale.

Quelques dates:
1996- 2007 : 26 Pinel, 2 albums (Wagram), tournée Olympic Tour
2006 : Quartet Buccal, 2 créations de spectacle a capella en tournée
2008 : Some Like it odd, chant lead, Album “Pop Jazz” Harmonia Mundi, chant du Monde Pendant ce temps : chœurs sur albums de Java, Régine, Fixi et Winston McAnnuf, Askehoug, Lartigo, Rwan, Lesyeux d’la tête,)Mato,…)
2012 : rejoint l’Ultra BAL Fixi, Alexis HK, Flavia Coehlo, Zaza Fournier, Chloé Lacan,Karimouche
2017 : Sortiedel’EP “GATICA” réalisé avec François Gueurce. Paroles et musiques: Alexandra Gatica

Le CD ci-dessous est disponible à la Bibliothèque de Montreuil.
Vérifiez sa disponibilité, réservez-le ici.

Image de prévisualisation YouTube