Rockoko

Rockoko c’est une guitare acoustique ou une mandoline, deux voix qui s’entremêlent, des arrangements à l’os qui recherchent la source mélodique et l’énergie initiale de la chanson.

crédit photo : Murielle Delepont

Il fut un temps, pas si lointain, où la musique se jouait sans électricité, face à face et sans barrière, avec la nécessité de se glisser et de trouver sa place dans les multiples sources sonores du quotidien. Il fallait, certes, un peu de puissance vocale et un brin d’entêtement instrumental. Mais l’instantané et l’immédiateté y trouvaient sans doute une autre place. C’est en tout cas l’un des paris de ROCKOKO, duo acoustique de proximité, qui a choisi ce format pour faire vivre les reprises qu’ils se sont appropriées.

ROCKOKO se concentrent donc sur ses propres armes (voix, guitare ou mandoline), immédiates, limitées et éminemment transportables, pour tenter de retrouver l’os et l’énergie initiale de ces chansons qui leur ont parlé à un moment ou un autre de leur vie. Rock, punk, reggae, folk s’immiscent alors tranquillement dans ce périmètre de jeu parfaitement assumé, un dogma bien inoffensif en apparence, qui parvient à éviter l’écueil du best of pour juke-box ou du tir de barrage musical tout azimut pour baloche réussi.
Bref, quel que soit la source originelle (Blondie, Clash, Marley, Bowie, Eurythmics, Dylan, Kinks, Joy Division…), les titres entrent dans la lessiveuse et ça devient du ROCKOKO.

All that Folk, premier album enregistré dans les conditions du live et auto-produit, est donc une photographie de ce que peut être ROCKOKO en concert. « En vrai » serait-on tenter d’écrire, tant leur présence à tous deux fait partie du jeu… Pas d’artifice, pas de filin et de câblature, juste un instrument et deux voix qui s’entremêlent, se soutiennent et se répondent. Deux charismes qui se jouent et s’affirment pour vous emmener sur le fil ténu de ces reprises apprivoisées et gainées d’une étonnante sensualité acoustique. Une sacrée énergie, aussi, qui transcende genres et étiquettes, et permet d’assumer ce dépouillement volontaire, avec une seule exigence, au final : Que ces lectures et ces interprétations procurent émotion, plaisir et partage immédiat.

Rockoko se compose de :

  • Goulven HAMEL : chant, guitare, mandoline. Guitariste du groupe Santa Cruz, de Christophe Miossec (tournée Chansons ordinaires, 2011 /2012) et dernièrement du projet Tout monde de Strates de la compagnie Ribac / Schwabe (avec notamment Dave Gregory d’XTC et Cathal Coughlan de Microdisney / Fatime Mansion), il est également auteur (notamment la collection Backstage chez Nathan, cinq romans dédiés chacun à l’histoire d’un courant du rock), pigiste et rédacteur (festival des Tombées de la Nuit à Rennes, La Sirène à La Rochelle…). Il anime depuis plus de dix ans des ateliers et conférences musicales sur le rock au sein des médiathèques, collèges, lycées, scènes de musique actuelles ou festivals (comme Rochefort en Accords où il intervenait fin août sur les « Jeunes en Accords », création avec 20 élèves de la Rock School autour de la poésie de Jim Morrison).
  • Kika LENFANT : chant. Chanteuse, auteure, elle prête sa voix à des projets musicaux variés tels que le Nervure Factory (groupe électro jazz de New York), le collectif Moonkey ( jazz fusion ) et le Lady Guaïba Swing Band d’Emmanuel Tugny ( pop /sortie d’album en 2014). Elle est aussi graphiste et photographe.

Le CD ci-dessus est disponible dans les bacs du secteur Musique de la Bibliothèque de Montreuil.
Vérifiez sa disponibilité, réservez-le ici.

Rockoko : le site
Retrouvez l’interview de Rockoko dans Culture Mix sur TVM (novembre 2012)

Image de prévisualisation YouTube
Image de prévisualisation YouTube
Image de prévisualisation YouTube

0 commentaire ↓

Il n'y a pas encore de commentaire. Vous pouvez être le premier grâce au formulaire ci dessous.

Laisser un commentaire