Palma Ociosa

Crée en 2011, l’ensemble « Palma Ociosa » est né de la rencontre de trois musiciens passionnés par les musiques anciennes. Réunis autour de Cécile Beaupain, ils redécouvrent ensemble les trésors que renferme « Le Codex de Chypre », un des plus grands recueils du début du XVe siècle. Leur programme mêle la douceur et la subtilité de la musique de cour chypriote, la fraîcheur de mélodies populaires espagnoles et les carrures plus marquées de danses italiennes. Entre ballades, virelais, rondeaux, cantiguas et estampies, ces 3 musiciens vous invitent à un voyage surprenant.

A propos du répertoire
Le manuscrit de Chypre est, avec ceux de Chantilly et de Modène, l’un des trois plus importants recueils musicaux de la toute fin du XIVe siècle. Le style de cette musique, que l’on qualifie aujourd’hui d’ « ars subtilior », combine des mélodies douces et suaves à des rythmes aux déhanchés sensuels. En effet, les deux ou trois voix qui composent chacune des pièces s’enchevêtrent les unes aux autres de manière si raffinée, usant à merveille de l’art de la syncope, qu’il faudra attendre le XXe siècle ou changer de continent pour retrouver des jeux rythmiques aussi élaborés ! Cette écriture rappelle d’ailleurs la finesse de l’architecture de style gothique flamboyant et ses magnifiques cathédrales qui ont fleuri tout au long du XIVe, dont celle de Nicosie, capitale de l’’île de Chypre, celle-ci ayant appartenu au Royaume de France du début du XIIIe jusqu’à la fin du XVe siècle. Sur les cinq fascicules restés anonyme(s) qui composent le manuscrit, deux sont consacrés à la musique religieuse, un aux motets et les deux derniers aux formes poétiques (ballades, virelais et rondeaux). Les poèmes sont écrits en langue française et parlent la plupart du temps de l’amour courtois, ce qui contribue également à la beauté universelle de cette musique, espérant ainsi réajuster notre image de cette période lointaine.

A propos des musiciens de l’ensemble

xxxx

Après des études de violoncelle au conservatoire de St Maur des fossés et de musicologie à Paris VIII, Cécile Beaupain se passionne pour la musique médiévale à la suite d’un stage avec John Wright à la fondation Royaumont. Puis elle se forme au Centre de Musique Médiévale de Paris, auprès d’Emmanuel Bonnardot pour la vièle, et suit le cursus de contrepoint médiéval donné par Raphaël Picazos au conservatoire de Noisiel. Elle en tire une connaissance approfondie des notations musicales médiévales qui l’amèneront à transcrire et publier les rondeaux, virelais et ballades du manuscrit de Chypre chez Ut Orpheus en collaboration avec Terence Waterhouse, et Gisèle Clément. Elle se forme également aux techniques du contrepoint improvisé auprès de Jean-Yves Haymoz et Barnabé Janin. Elle a participé à de nombreux groupes de musique médiévale dont « Barkhâne », pour le spectacle “in vino veritas” et l’ensemble “Dolcimelo” ainsi qu’à la création de spectacles pour enfants au sein d’Axile Compagnie. Poly-intrumentiste, elle a également conçu et joué de la musique de scène pour “Zweig, Montaigne ou le Carnaval du crépuscule”, une pièce de Marcel Julian, et ” La nuit de la colère” d’Armand Salacrou, mises en scène par Antonio Cauchois. Elle est titulaire du DUMI, Diplôme Universitaire de Musicien Intervenant en milieu scolaire et est intervenante en musique dans les écoles primaires du Perreux-sur-Marne depuis 1995. Richard Maygnan commence par jouer de la guitare électrique dans des groupes de rock, avant d’avoir le coup de foudre pour la musique ancienne et particulièrement les musiques médiévales. Il étudie le luth avec Marco Horvat puis en autodidacte. Il joue de la guiterne sur le dernier enregistrement de Catherine Braslavsky : « The kingdom ». Parallèlement, il étudie le bendir , tambour sur cadre oriental, avec Joseph Rowe. Actuellement, il étudie le contrepoint médiéval avec Raphaël Picazos au conservatoire de Noisiel. Il a fondé le duo Fiammetta avec la chanteuse Blandine Lambert et joue dans l’ensemble Palma Ociosa. Gayané Doneyan commence la flûte à bec à l’âge de sept ans au conservatoire de Bry sur Marne (94). Son goût pour les instruments anciens et pour la musique de chambre la conduit à se spécialiser dans les répertoires baroque et renaissance avec Françoise Defours au conservatoire d’Aubervilliers-La Courneuve puis avec Denis Raisin-Dadre à Tours. Elle s’est produite en France et à l’étranger (Italie, Slovénie, Belgique,…) pendant une dizaine d’années avec « Le Caprice Baroque », ensemble qu’elle a fondé avec la flûtiste Clémence Grégoire et avec lequel elle a été finaliste au concours de musique ancienne d’Anvers (Belgique), puis a enregistré un disque consacré à des cantates de Bach et de Haendel. Elle a fait partie de l’ensemble « Alba Novella » (consort de flûtes Renaissance) ainsi que de l’ensemble « Les heureux hasards » avec lequel elle a participé à un projet pédagogique en direction des enfants des écoles d’Arles. Elle a également obtenu un Prix au Tremplin de Rabastens (81) en duo avec la flûtiste Emilie Volle dans un programme mêlant de la musique contemporaine japonaise et de la musique du 14ème siècle. Parallèlement, elle a également étudié le piano puis le pianoforte au Conservatoire Royal de Bruxelles. Titulaire du diplôme d’état, elle enseigne la flûte à bec et la musique de chambre dans les conservatoires de Juvisy-sur-Orge et de Romainville.

Le CD ci-dessous est disponible dans les bacs du secteur Musique de la Bibliothèque de Montreuil.
Vérifiez sa disponibilité, réservez-le ici.

Retrouvez le site de l’ensemble Palma Ociosa
Contact : donegaya@yahoo.fr

0 commentaire ↓

Il n'y a pas encore de commentaire. Vous pouvez être le premier grâce au formulaire ci dessous.

Laisser un commentaire