Lionel Langlais

Le jour où Lionel Langlais a compris que pour être au monde il avait dû gagner, au stade prénatal et contre des millions d’excités, une course à l’issue improbable au départ, Lionel Langlais est allé regarder dans la glace le champion, et s’est vu d’un oeil nouveau.
Le palpitant léger, Lionel Langlais est alors entré dans la course avec toute sa force originelle, un booking progressif et une stratégie de rentre-dedans visant à dégonder les portes qui auraient l’intention de se fermer devant lui, et à déculpabiliser les condamnées.
Bref, Lionel Langlais arrive de loin pour aller loin.


Artiste Coup de Coeur FNAC Spectacles, il a rempli le Sentier des Halles les 14 mars, 20 juin, et 7 novembre 2008. Et il s’est produit à la fête de l’Humanité de la même année.

En 2009, il est accueilli au Théâtre de Nesle en février, mars, et mai ; il était sur la scène du Limonaire les 13 et 14 mars, de nouveau à la fête de l’Humanité le 11 septembre. Entre-temps, il s’est qualifié pour la finale régionale du concours Zicmeup.

Depuis août 2009 et jusqu’en décembre 2011, il se produit au Théâtre Darius Milhaud à Paris. Le tout émaillé de concerts sur la ligne Paris-Lyon, en partenariat avec IDTGV, et sous les kiosques des parcs et jardins de Paris en partenariat avec la Mairie de Paris.

Il a de nouveau rempli le Sentier des Halles le 14 janvier 2012, sera à l’Entrepôt, le 15 février et à l’Essaïon les 2 et 3 mars.

Sur son premier album, sorti en juin 2011, Lionel Langlais a les guitares flamboyantes de Simon Strauss et le son ultra intelligent et sensible du violoncelliste Guillaume Bongiraud.

Article d’Anne Locquenaux paru dans Tous Montreuil n°71, février-mars 2012
En français dans le texte
Sur les treize titres de son premier album éponyme, Lionel Langlais chante la joie, la tristesse, l’émotion, l’amour, l’humour. Bref, la vie. Des textes bien écrits, de la bonne musique sont les ingrédients des mélodies entraînantes de celui qui s’inscrit par son énergie dans la filiation de « Monsieur 100 000 volts ». Mais la base de sa recette reste « une bonne dose d’émotions justes » et de générosité.
D’ailleurs, raconte son coproducteur et coauteur Quentin Lamotta, il « déboule sur scène comme il est venu au monde : les bras ouverts et le sourire aux lèvres ». Après le théâtre Darius-Milhaud, Lionel écume cette année les salles de l’Essaïon, l’Entrepôt… et à un train d’enfer dans les iDTGV. Depuis un an, le chanteur au sourire en bandoulière rythme les voitures-bar des Paris-Lyon, Paris-Strasbourg… Des performances qui lui ont beaucoup appris. Surtout à capter l’attention. Un moyen malin aussi d’accéder au public, tel un Lagardère des temps modernes lancé à grande vitesse. « Internet est certes une belle vitrine, mais la vraie rencontre a lieu quand on se voit les uns les autres », confie le trentenaire. Et, comme cela fait partie de son « rôle d’artiste d’aller au contact », le Montreuillois a aussi fait gracieusement escale le 31 décembre dans sa ville pour le réveillon solidaire. Une étape supplémentaire dans son expérience de la scène.
Car, dit-il, « le métier s’apprend plus sur scène que seul dans sa chambre ». Pourtant, c’est dans sa chambre que Lionel a commencé à déchiffrer les morceaux des autres avant de griffonner les siens. Il avait 15 ans. Mais « c’était pas sérieux ». Jusqu’au jour où un événement dramatique a réveillé ce qui sommeillait en lui, « comme un fruit qui a mûri et qui aujourd’hui est prêt à être cueilli » et accueilli.
• Anne Locqueneaux

Le CD ci-dessus est disponible dans les bacs du secteur Musique de la Bibliothèque de Montreuil.
Vérifiez sa disponibilité, réservez-le ici.

Retrouvez Lionel Langlais sur son site
Retrouvez Lionel Langlais sur Myspace
Retrouvez Lionel Langlais sur Noomiz

Contact label (legroscamionprod) : qlamotta@orange.fr
Contact scène : vdh.elise@gmail.com

Image de prévisualisation YouTube Image de prévisualisation YouTube Image de prévisualisation YouTube

1 commentaire jusquà maintenant ↓

#1 fanchon on 08.16.15 at 11:26

Hier, dimanche 15 août 215, au kiosque du Luxembourg, une heure de pur bonheur en découvrant ce chanteur si souriant, à la diction impeccable, aux textes si variés, émouvants ou plein d’humour. Il nous chante la vie avec tellement de gentillesse qu’il ne peut que conquérir tous ceux qui le regardent chanter. Bravo et merci.

Laisser un commentaire