Linky

Un touche à tout artistique : Compositeur de musiques de films, courts-métrages, documentaires, réalisateur de clips, animateur de radio, DJ….

Manuel Bleton alias Linky a égrené durant toutes ces années des titres sur des compilations réputées comme Source Rocks (Virgin/Source) ou Nova Brazil sous le nom “Riff Hifi”. Il a composé un album de musiques pour enfants (My first Koka chez Koka-Media -ref 2071) en 1993. Entre temps, il a composé des morceaux pour China et conçu un élixir suave pour la “Love Project” paru chez MK2/Warner.

Il se nourrit de bandes originales de films et admire Georges Delerue, Nino Rota, Phillipe Sarde, John Morris, Joe Hisaishi, Elliot Goldenthal ou Ennio Morricone.

Son travail est utilisé pendant plusieurs saisons dans des émissions télé comme Culture Pub, ou pour des soirées Thema sur Arte. Il assure la programmation musicale de Radio campus Paris le samedi soir pendant trois saisons. Le cinéma l’accueille au travers de réalisations comme Mariages !, long métrage de V. Guignabodet (avec Miou Miou, Lio, Mathilde Seigner en 2004) ou Spoon, film promotionnel avec Monica Bellucci. Alexandre Nahon lui propose de réaliser la bande originale de son court métrage Noces avec Julie Delpy.

2004 est également l’année de la sortie de Quiet Rooms, album 12 titres électro signé sur le label Ici d’ailleurs (Yann Tiersen, Variety Lab..), mis en forme par le producteur artistique Paul Kendall (Depeche Mode, Wire…).

Linky et Rétrospective Andrei Roublev pour la vidéo associent leurs talents lors de la première partie du groupe Alpha (Massive Attack).

En 2005, “Rétrospective A.R.” réalise le clip de Linky.

En 2007, Alexandre Nahon lui propose de faire la musique d’une œuvre présentée chez Maçy’s à New York, “Night & day”. La musique était diffusée devant la vitrine du grand magasin grâce à quatre haut-parleurs.

Chronique de l’Album Quiet Rooms

Par un travail minutieux, Manuel Bleton conjugue à merveille différents styles (House, Trip Hop, Drum’n'Bass, Techno) pour en retirer une profonde limpidité. A l’heure où le down tempo se résout à n’être qu’une musique palliant les silences dans les cocktails mondains, cet orfèvre tutoie l’essentiel tout en cultivant l’exotisme de bon goût.

Tranquillement mais sûrement Manuel Bleton a égrené des titres sur des compilations comme Source Rocks (sous le nom Riff Hifi), Let’s Skank, Love project… Si certains faiseurs puisent leurs inspirations dans les tendances conjoncturelles ou les bibliothèques de samples, cet autodidacte se nourrit plutôt des bandes originales de films de certains compositeurs comme Georges Delerue, Alain Goraguer, Nino Rota ou encore Ennio Morricone.

Par son travail rigoureux sur le son, le producteur Paul Kendall (Coil, NIN, Parallel Series, Depeche Mode, LT NO, Wire, IN Fused…) a su canaliser parfaitement les embolies créatrices du jeune laborantin.

Il nous dévoile le long de ses douze compositions une synthèse parfaite de son univers. Ce “matin là” plante le décor. Sur un rythme chaloupé, un agent secret hindou bondit hors de son lit et monte dans son vaisseau spatial à la poursuite de divines créatures. Sur “Lassi à la rose”, Maddly et sa flûte enchanteresse s’entrelacent devant un vieux film des années 50 où Alain Delon retrouve ses amis siciliens après avoir passé quelques décennies à l’ombre.
Nostalgie et tension au rendez-vous…
(Article de Gérald Duponchel)

Le CD Quiet Rooms est dans les bacs du secteur Musique de la Bibliothèque de Montreuil.

Vérifiez sa disponibilité, réservez-le ici.

Retrouvez Linky sur Myspace
Retrouvez Linky (alias Manuel Bleton) sur son site perso

Retrouvez la musique de Linky sur cette vidéo
Image de prévisualisation YouTube

Retrouvez aussi la musique de Manuel Bleton sur ce spot publicitaire
Image de prévisualisation YouTube

0 commentaire ↓

Il n'y a pas encore de commentaire. Vous pouvez être le premier grâce au formulaire ci dessous.

Laisser un commentaire