Manuel Bienvenu

Auteur compositeur, arrangeur, Manuel Bienvenu est l’auteur de trois albums dont le splendide et raffiné Amanuma paru en février 2015.Entrer dans ce nouvel album de Manuel Bienvenu c’est accepter de perdre pour un temps ses repères, c’est oublier l’époque actuelle, c’est se plonger dans une musique pop sans âge et raffinée à souhait, pleine de surprises et de références…Loin de tout formatage, Manuel Bienvenu nous offre là un disque très libre, très personnel, qui nous ramènera inévitablement aux années 70, à des gens comme Robert Wyatt, Steely Dan, High Llamas, JJ Cale, voire pourquoi pas à Todd Rundgren ou Chicago. Accompagné des fidèles Jean-Michel Pirès et Benoît Burello,Manuel Bienvenu, en véritable orfèvre de la pop, devrait élargir encore un peu plus son public avec cet album absolument délicieux et qu’il ne faudra bien sûr manquer sous aucun prétexte.” Voir l’article entier de Benoit sur Hop Blog


photographie (c) le bail / frühauf

Avec Amanuma, Manuel Bienvenu propose son album le plus ambitieux mais aussi le plus immédiatement séduisant. Accessible mais pas formatée, profonde et personnelle, dénuée de pathos, avenante mais trop intègre pour quémander l’attention, sa musique ne laissera insensible aucun mélomane digne de ce nom, et réservera son supplément d’âme à ceux qui en pousseront l’exploration au-delà de ses charmes les plus évidents. Son sens de l’orfèvrerie sonore est issu en droite lignée du Steely Dan d’Aja et du Brian Wilson de Pet Sounds, capiteuse polyphonie instrumentale d’autant plus délectable qu’elle sait doser ses effets et ne pas confondre gourmandise et gloutonnerie. On ressent d’ailleurs encore, ici et là, l’influence du minimalisme du Talk Talk tardif, influence désormais totalement assimilée. Si l’on a parfois l’impression d’écouter un disque qui, sur le plan de la production, aurait pu être produit dans les années 70 (le rendu naturaliste des timbres et l’absence de recours ostensible à la technologie informatique), c’est parce que Bienvenu manifeste une prédilection pour les sons de claviers vintage, mais aussi pour toutes sortes d’instruments acoustiques (des cordes de « Landscape » aux contrepoints de clarinette basse de « Churrigueresque » en passant par le vibraphone de « Polarised » ou « Years To Run »). Composé principalement au piano, Amanuma s’en ressent par la richesse de ses progressions harmoniques. Jamais gratuite ou ostentatoire, cette propension à enfreindre les règles s’exprime aussi dans des trames rythmiques et quelques structures à tiroirs « hors format » (le très canterburien « Capital Crowns », l’envoûtante et quasi cinématographique première moitié de « Shoegrease »). Ces penchants iconoclastes n’ont rien de systématique et d’autres morceaux s’abstiennent de toute digression, épousant sans réserve les canons éprouvés d’une efficacité pop qui ne rime pas avec facilité (« Years To Run » ou l’impeccable reprise de « North Marine Drive » de Ben Watt). Multi-instrumentiste, Manuel Bienvenu n’a longtemps délégué à d’autres que ce qu’il ne pouvait pas jouer lui même. Sans doute influencé par sa pratique croissante de la scène, il s’entoure désormais d’une équipe de musiciens, pour la plupart collaborateurs de longue date, qui présente la physionomie d’un véritable groupe. Ceci ne l’empêche pas d’assurer lui-même certaines parties essentielles (y compris quelques interventions solistes finement ciselées), grâce auxquelles il imprime sa patte personnelle à l’ensemble tout en bénéficiant de l’apport créatif d’experts accomplis. Amanuma n’est que la troisième manifestation discographique de Manuel Bienvenu en une quinzaine d’années d’activité. A en juger par le chemin parcouru d’album en album, cette parcimonie est à mettre sur le compte de son exigence de ne prendre la parole que lorsqu’il estime avoir quelque chose d’important et de neuf à nous faire entendre. Une seule écoute d’Amanuma suffit à convaincre que ces conditions sont réunies. Biographie d’Aymeric Leroy visible sur le site de l’artiste

Le CD ci-dessous est disponible dans les bacs du secteur Musique de la Bibliothèque de Montreuil.
Vérifiez sa disponibilité, réservez-le ici.

xx
Effectuez une promenade html dans le disque
Retrouvez une chronique de l’album Amanuma sur Muzzart
Retrouvez le site de Manuel Bienvenu

contact promo : MARTINGALE / Jean-Philippe Béraud 06 12 81 26 52 / jp@martingale-music.com

Image de prévisualisation YouTube
Image de prévisualisation YouTube

0 commentaire ↓

Il n'y a pas encore de commentaire. Vous pouvez être le premier grâce au formulaire ci dessous.

Laisser un commentaire