Loy Ehrlich

Itinéraire d’un musicien défricheur
Faire bouger les lignes est un peu sa spécialité : de West African Cosmos à Band of Gnawa, en passant entre autres par Touré Kunda et Hadouk Trio, le musicien français Loy Ehrlich prend plaisir, depuis près de quatre décennies, à rapprocher les cultures musicales du Nord et du Sud.


Loy Ehrlich est né à Paris en novembre 1950 . Il démarre des études de piano classique dès l’age de 5 ans. Beethoven, Bach, les Beatles, Bob Dylan et Miles Davis faconnent son éducation musicale .

En 1970, il fait partie de la nebuleuse “Gong” et se lie d’amitié avec Didier Malherbe ; après un voyage au Maroc en 1972 où il découvre l’Afrique à travers la musique Gnawa , sa décision est prise de devenir musicien… Il joue d’abord avec Alan Jack Civilisation puis avec Crium Delirium en 1973.
Pour pouvoir s’offrir son premier instrument (un piano fender), il vends son cabanon provençal .

En 1974, il joue avec Jacques Higelin et Louis Bertignac avec lesquels il a failli enregistrer l’album “BBH ” mais la rencontre avec le groupe “West African Cosmos” (WAC) sera décisive et délaissant le rock, il s’oriente définitivement vers les musiques africaines : 1er festival de Tabarka et enregistrement d’un album chez CBS. Le” WAC” sera un groupe ovni dans ces années 70 , préfigurant l’engouement du public pour les musiques africaines dans les années 80 ; Wasis Diop faisait partie de ce groupe ainsi qu’Ismael Touré qui y fera une brève apparition avant de fonder Touré Kunda .

De 1977 à 1982, Loy Ehrlich est en “exil tropical” à la Reunion avec Alain Peters, René Lacaille et les Caméléons. Il y fonde une famille et un groupe : “Carrousel” qui sera l’un des précurseurs de la nouvelle musique réunionnaise ; première collaboration avec Danyel Waro et enregistrement d’un album ” la Vie est un Mystère “.

En 1982, il retourne en France où il joue avec Antoine Tomé, Didier Malherbe, Pierre Vassiliu et rejoint la caravane des Touré Kunda en 1983. Le groupe connait un très gros succès en France et fait de nombreuses tournées internationales: 3 albums enregistrés dont le “live” “Paris- Zinguinchor”.

En 1986, retrouvailles avec Louis Bertignac qui décide d’arrêter “Téléphone” et fonde “les Visiteurs” avec Corine, Afid , Serge et Loy aux claviers.
Après 2 années de succès à base de rock puissant et de promo intensive , Loy Ehrlich retourne à ses premiers amours en rejoignant le groupe de Youssou N’Dour : enregistrement de l’album “the Lion” avec Peter Gabriel et DVD “live in Montreux”. De nombreuses tournées s’enchaînent dont celle inoubliable d’Amnesty International en 1988 où il a ainsi l’occasion de partager 3 mois de bonheur avec Peter Gabriel, Sting, Bruce Springsteen, Tracy Chapman et une pléiade d’incroyables musiciens sur les scènes du monde entier. Il a alors bientôt 40 ans et il sent le moment venu de se consacrer à sa musique.

En 1993, sort son album solo : ” les îles du desert” ( Tangram).
Loy Ehrlich entame aussi un travail de composition pour le cinéma ( le Ballon d’or, Blanc d’ébène), un travail d’arrangeur et de producteur avec Wasis Diop, Amina , Ti Fock, Didier Malherbe , Diogal, René Lacaille. Concerts et collaborations se succèdent avec Geoffrey Oryema, Jean Philippe Rykiel, Lokua Kanza, Houria Aichi, Jon Hassell, Sofi Hellborg , Richard Bona, Higelin, Danyel Waro, Gong, John Lurie…
Une collaboration de plus en plus étroite avec Didier Malherbe se développe et Loy Ehrlich travaille sur de nouveaux instruments: Hajouj (basse Gnawa), Kora (harpe africaine) .

1996 marque la réalisation et la production du 1er CD du groupe Hadouk, en duo avec D Malherbe. Le duo devient rapidement un trio avec Steve Shehan. Suivront les albums “Shamanimal”( 1999) “Now” (2002) et “Utopies”(2006). Entre temps, le groupe enregistre un album “live à Fip “(2004) et un DVD “live au Satellit Cafè” (2004) chez Naîve.

Parallèlement à ses activités de musicien de réalisateur et de producteur, il est, depuis l’année 2000, avec le batteur Karim Ziad et le Maâlem Abdeslam Alikane, directeur artistique du festival d’Essaouira, évènement qui est consacré principalement à la musique de la confrérie des Gnawa et qui reste pour lui l’une des musiques les plus fortes et savantes qu’il connaisse .
Pour les 10 ans du festival d’Essaouira, ” Band of Gnawa ” voit le jour. Il s’agit d’un projet musical regroupant, autour de Loy Ehrlich, Louis Bertignac, Cyril Atef, Akram Sedkaoui et Said Boulhims , un jeune Maalem gnawi d’Essaouira ….

En mai 2007, Hadouk trio reçoit les Victoires du Jazz du groupe et artiste de l’année !! Solide récompense pour le trio après 12 années d’existence..
En novembre 2007, sort le CD/DVD (naïve)”Baldamore” enregistré en public à Paris au Cabaret Sauvage.
En janvier 2008, Hadouk Trio est en showcase à NewYork. En juillet 2008, c’est la tournée du Band of Gnawa. La même année, un album sort avec D Malherbe basé sur un duo Kora / Flûte: “du Vent dans les Cordes”.
En 2010, sortie de “Air Hadouk”, le 7ème CD du trio.
L’année 2011 est marquée par une nouvelle tournée du Band of Gnawa, et la poursuite des concerts du Hadouk Trio.

En 2013, après dix-sept années d’existence et sept albums,  HADOUK se diversifie !  Éléments fondateurs du son “Hadouk” le HAjouj de loy et le douDOUK de Didier restent au coeur du projet ; avec l’apport d’un musicien supplémentaire,  le son d’ensemble se veut paradoxalement plus épuré, plus acoustique. Ehrlich délaisse les claviers et l’électronique pour se consacrer au gumbass (instrument hybride entre le gumbri marocain et la basse).  Eric Löhrer (guitare acoustique, lapsteel, cavaquinho, banjo) avec son jeu précis et délicat, propose un nouvel univers harmonique.
Didier Malherbe continue d’explorer la voie du doudouk avec des modèles de différentes tessitures, et nous fait découvrir des flûtes improbables : pa-ou chinois, bansouri indien, pipeau moldave… Jean Luc Di Fraya, batteur de formation, joue sur un set de percussions très original ; il possède également une voix magnifique qui ne manquera pas de surprendre…

HADOUK vous invite en concert pour un voyage dans l’univers du jazz planétaire et du folk imaginaire sur le dos d’un chameau ailé à la démarche chaloupée. Chemin faisant vous croiserez des lutins qui dansent, un papillon aigre-doux, un faiseur d’ombre ou une lune berbère…

xxxx

xxxx

xxxx

xx

Les CD ci dessus-sont disponibles dans les bacs du secteur Musique de la Bibliothèque de Montreuil.
Vérifiez leur disponibilité, réservez-les ici.

Retrouvez Loy Ehrlich sur Myspace

Image de prévisualisation YouTube
Image de prévisualisation YouTube
Image de prévisualisation YouTube

1 commentaire jusquà maintenant ↓

#1 Richard M on 05.22.12 at 9:12

Hadouk trio sera en concert au Paris jazz festival au parc floral le samedi 16 juin à 16h

Laisser un commentaire