c.c LOU

De la pop française, impertinente, sensuelle et sensible….


Article de Fred Delforge paru dans Zicazine
(Juillet 2010, www.zicazic.com)

A la fois impertinente et sensuelle, C.C.Lou est une de ces artistes qui font penser invariablement à Gainsbourg et à Bashung, ne serait ce que par ses intonations venues tout droit des seventies et par cette voix éthérée qui laisse entrevoir des paroles jamais anodines, aussi naturelles puissent-elle paraître au premier abord … Adepte des textes forts et des mélodies pleines de délicatesse, la Montreuilloise qui traîne de temps à autres sur les scènes en compagnie du gratin de la chanson française ou de la variété se devait quand même un jour de s’offrir un véritable album et c’est aujourd’hui chose faite puisqu’elle a confié à Christian Lachenal et Benjamin Constant (Studio Le Chantier de Montreuil), le soin de réaliser un ouvrage qui lui ressemble, « Gourmande », un premier effort dans lequel elle s’empare de nombre d’influences pour proposer une musique particulièrement aboutie dans laquelle on retrouve souvent un peu de Buzy et un peu de Zazie … Une histoire de femme, certes, mais une histoire qui ne s’en laisse pas conter !

Elle adopte naturellement l’attitude de ces femmes qui mêlent astucieusement la dentelle et le cuir pour renforcer d’un côté leur capital charme tout en réaffirmant de l’autre leur force et leur détermination et la musique que C.C.Lou nous propose n’est jamais sans rappeler cet aspect de sa personnalité. Quand la femme fragile à fini de se laisser aller à un « Mauvais carbone » dans lequel elle s’alanguit entre voix et piano, la séductrice se rattrape et nous la joue sirène avec « Fais moi l’amour », une invitation à peine susurrée mais tellement convaincante que l’on se laisserait facilement tenter.

La voix intelligemment éraillée de C.C.Lou lui permet d’être à l’aise dans tous les registres, du très pop « Quand je serai forte » au presque coupable « Je fume », des « Perruches » où le funk domine jusqu’à cette « Gourmande » groovy en diable, mais aussi de faire passer l’air de rien des phrases drôles et des phrases graves, des phrases câlines et des phrases assassines ! Le murmure facile et la rime toujours bien bandée, C.C.Lou s’impose comme la grande chanteuse du moment, un peu chanson française et un peu rock mais surtout beaucoup les deux à la fois. Zazie a définitivement trouvé une rivale à la hauteur de son talent, une rivale qui aurait sans aucun doute réussi à faire craquer Gainsbourg tant elle sait lui ressembler quand elle le souhaite … Les deux réunies dans le même personnage ne peuvent que procurer une énorme sensation


Article de F. Christmann paru dans Tous Montreuil n°42
(Octobre 2010)

Dans son album Gourmande, 100 % montreuillois, C. C. Lou n’y va pas avec le dos de la cuiller. Si elle croque la vie par les deux bouts, c’est avec un appétit vorace pour la nuit qui lui inspire vapeurs sensuelles et volupté. Quand le jour se lève et qu’elle n’est pas dans son assiette, gare aux Perruches de la bourgeoisie francilienne qu’elle embroche sur son gril pour mieux les assaisonner. Les origines maltaises et siciliennes de cette auteur-cocompositeur-interprète lui confèrent un tempérament, comment dire… un brin provocateur et un bon coup de fourchette pour les pâtes et les pizzas. De quoi ripailler avec ses ambiguïtés sentimentales à grandes rasades de rock et de pop. Entre un clin d’oeil avec le titre Je fume à son maître chanteur Serge Gainsbourg et ses indigestions face aux manipulations médiatiques résumées dans Intox, cette artiste festoie de tout ce qui nourrit sa faim de Lou. Mais quand elle mange de la vache enragée, l’humour fait place à une écriture poétique et grave, comme dans Ma colère ou Quand je serai forte. Pour cet album, « j’ai fait mon métier d’artisane. De chef de cuisine. Oui j’aime les potes, la bouffe, l’amour, la plage, mais la musique c’est aussi vital. En m’entourant de ces musiciens-là, j’ai pu découvrir un savoureux dosage entre mes racines et l’artiste, la femme que je suis en train de devenir. » Une tournée programmée en province et « les bars parisiens comme école de la scène, j’invite le public à ma table. Un concert c’est comme une bonne “pastasciutta” ».
Bon appétit. • F. C.

c.c LOU : UN ALBUM GOURMAND ! par Archibald PLOOM (2012)
Il suffit d’avoir travaillé un peu dans le show business pour savoir  :
- qu’il ne suffit pas d’avoir du talent pour réussir…
- que le talent est parfois un énorme handicap pour réussir …
- que la réussite artistique n’a souvent aucun rapport  avec le talent mais qu’il arrive que le contraire soit possible.

Voilà c’est dit.  La question du show business étant épuisée, je voudrais ajouter qu’heureusement il existe des filières artistiques parallèles qui permettent à de vrais talents d’émerger. C’est le cas  du magnifique album de c.c. LOU intitulé “Gourmande”. Joli titre qui correspond bien à cette gourmandise artistique qu’on écoute et réécoute  avec un plaisir toujours renouvelé.

c.c. LOU n’en est pas à son coup d’essai car dans les années 90 elle avait débuté une carrière de chanteuse avec un single chez Sony intitulé  “Nathalie s’en fout” et un autre chez WEA : “Ce soir”. Elle dût malheureusement faire face à la défection de son producteur d’alors qui n’était autre que Patrick  Sébastien.  Quand on sait la fragilité des carrières artistiques, on peut imaginer le désastre existentiel que fut cette catastrophe pour celle qui portait alors le nom d’artiste de Christine LOU.

Heureusement encouragée par le réalisateur  Christian Lachenal,  c.c LOU  revient avec ce très bel opus  aux somptueux arrangements.  “Gourmande” comporte 12 titres qui font la part belle à une inspiration sensuelle  aux scansions gainsbouriennes, mêlée d’irrévérence rimbaldienne.  Rien à dire sur la production  d’un  très haut niveau. Nul doute, on a à faire  à des professionnels qui ne laissent rien au hasard. Christian Lachenal a travaillé sur ces douze chansons comme l’orfèvre réalisant un collier d’exception en ciselant des diamants de toute beauté.  Grand maître des arrangements il a su servir  des textes et des compositions, nous rappelant qu’un peu d’expérience ne nuit pas et qu’il faut savoir prendre son temps pour créer une belle œuvre.

cc.Lou avance drapée dans des notes profondes de piano parfois mélancoliques :  “Mauvais carbone”, “Je fume” ou dans les rythmes synthétiques d’une sensualité éperdue : “Apoca”, elle  s’amuse aussi  du monde qui est le nôtre : “Intox”  et égratigne  les petites connes insupportables qu’on rencontre tous un jour ou l’autre : “Les perruches”.  Le titre “Gourmande” est particulièrement réjouissant  par son côté frondeur et franchement désobéissant.  “Fais moi l’amour”  dessine les contours  d’un plaisir partagé,  enveloppé dans une orchestration  voluptueuse  et légèrement nostalgique.

J’ai déjà parlé de la qualité des arrangements  mais je voudrais ajouter  que cc. Lou est une véritable  chanteuse qui sait varier ses interprétations  et nous entraîner  dans des univers  musicaux très différents  ne laissant jamais notre attention retomber.  Elle passe de l’enjôleuse à la provocatrice, de la mélancolique à l’amoureuse, sa voix frôle parfois celle de Barbara mais s’en éloigne  immédiatement  pour retrouver la clarté  de celle d’une jeune femme qu’elle ne cessera  jamais d’être.  “Mon dernier amour” laisse passer le frisson de l’amour qui se découvre entre deux êtres. Fragilité des sentiments, des gestes, des abandons.

cc.LOU est par ailleurs une authentique auteure qui sait créer des univers de mots  où la simplicité des formules ne retranche jamais rien à leur poésie. Les textes jamais ne s’écartent des thématiques existentielles qu’elle explore avec une gourmandise qu’elle nous fait partager. Plaisir des mots, des caresses, des vies que nous traversons, la nôtre et celle des autres. Tout est beau chez cc.LOU jusqu’à la tristesse.

Enfin cet album, s’il est un hymne à l’amour, fait l’économie d’en répéter le mot, et choisit plutôt  de le mettre en situation : “Flamme, Délicate, offerte à tes ébats. A ta version femme du Kama Sutra”, reconnaissons à cc. LOU d’avoir le sens de la formule. Et puis cet album est aussi une déclaration d’amour aux femmes que la chanteuse a aimées car dès le premier  titre “Je fume” elle a ce naturel tout baudelairien de dire son goût des femmes :”Je fume Benson sur Benson En t’oubliant Je m’amazone Entre les seins d’une garçonne Qui me rallume De tout son feu” Album absolument explicite de ce point de vue qui par sa franchise étonne et ajoute à notre plaisir d’avoir écouté une œuvre aboutie à la sensualité  gourmande et assumée.

Le CD ci-dessus est disponible dans les bacs du secteur Musique de la Bibliothèque de Montreuil.
Vérifiez sa disponibilité, réservez-le ici

Retrouvez C.C Lou :
sur Noomiz
sur le Web
sur Myspace

9 commentaires ↓

#1 Richard M on 01.04.12 at 11:59

Je vous attends avec plaisir au
PETIT THÉÂTRE DU BONHEUR
SAMEDI 7 JANVIER 2012 à 22H00

Venez en nombre … le lieu est ADORABLE et Montmartre c’est magique !!!
Merci par avance
Bien à vous
C.C.Lou
https://www.facebook.com/events/306142806093506/?context=create

#2 Richard M on 11.22.11 at 16:07

CC Lou sera en concert à l’Etage, 77 rue du Fbg du Temple, 75010 Paris.
Le mardi 13 décembre à 21h30

#3 Richard M on 10.08.11 at 9:29

sorry to be late … mais je vous propose de nous retrouver au petit théâtre du bonheur demain soir … qu’en pensez-vous ? …

PETIT THÉÂTRE DU BONHEUR
6 rue DREVET
75018 PARIS – Métro Abbesses
c’est ty pas un joli nom de théâtre ça ???? j’adooore

toute l’info :
C.C.LOU (moi ^^) vous offre un concert en privé et intimiste au théâtre du bonheur à Montmartre Samedi 8 octobre à 22h00
30 places seulement…. Dépêchez-vous,

On vous attend…alors qui participe???
Réservations : theatredubonheur@gmail.com
A Demain
C.C Lou

( Métro 12: Abbesses)
http://www.theatredubonheur.com/

#4 Richard M on 06.01.11 at 9:15

C.C.Lou en “Concert bar” – Vendredi 24 juin à 21h30

Les Jacasses
5 rue des Ecouffes
75004 PARIS métro St Paul
Entrée Libre … Sortie Chapeau … “à vot’ bon cœur M’sieur dame” …

#5 Richard M on 04.19.11 at 9:47

C.C.Lou Team, Ange et les Jacasses présentent
C.C.Lou en “Concert bar”
Le Samedi 14 mai à 21h30

Les Jacasses
5 rue des Ecouffes
75004 PARIS métro St Paul
Entrée Libre … Sortie Chapeau … “à vot’ bon coeur M’sieur dame” …

#6 C.C.Lou on 01.05.11 at 22:27

Belle et Bonne année 2011 pétillante et gourmande à Richard et toute l’équipe de zic à Montreuil
C.C.Lou la montreuilloise ^^

#7 C.C.Lou on 01.05.11 at 22:26

Merci Richard … Nouvelle actu de taille yepa :

Track’s N Films en accord avec C.C.Lou Team présente :

C.C.Lou en concert au Sentier des Halles
Le mercredi 2 mars à 21h30

LE NOUVEAU SENTIER DES HALLES – 50 rue d’Aboukir 75002 Paris (métro Sentier)
Locations A PARTIR DU 10 JANVIER 2011:
Fnac – Carrefour : 0892 68 36 22 (0,34€/mn) -
http://www.fnac.com
http://www.lesentierdeshalles.fr

Nous vous attendons avec plaisir et avons hâte de vous retrouver …
Un conseil : réservez vite vos places :-) ))

Vous ne connaissez pas encore “les gourmandises” de C.C.LOU ?
Rendez-vous sur NOOMIZ : http://www.noomiz.com/cclou

Merci
Événement annoncé sur Têtu : http://www.tetu.com/agenda/concerts/c-c-lou-en-concert-1059

#8 Richard M on 12.17.10 at 10:27

C.C.Lou sera en mini concert et en séance de dédicace pour son album “Gourmande”
Samedi 18 décembre à 17h00
Centre LGBT Paris Ile-de-France – 63, rue Beaubourg. Paris 3e.

#9 Richard M on 12.07.10 at 11:27

Hello tout le monde …

ça bouge pas mal sur Noomiz … ci-dessous, des news toutes fraîches … normal vu ce temps hivernal …

C.C.Lou dans les “TOP NOOMIZ” DE DECEMBRE avec “Mauvais Carbone” :
Top 100 : 21/ 100
Top Chanson française : 5/10
Top Région IDF : 9/10

Noël approche, aussi pour ceux et celles que je ne verrai pas d’ici là … plein de belles petites étoiles et de bonnes surprises.
Vive la gourmandise

Laisser un commentaire